> If you play with fire you will get burnt

5 février 2006

Seconde2

Classe de seconde II – Lycée Jules Verne – Nantes – 1984-1985

Derrière cette photo quelques camarades de classe n’ont pas hésité à y aller de leur petit commentaire. Il faut dire qu’à cette époque, le professeur de français était communiste, certains disaient qui plus est qu’il écrivait dans l’Humanité et il avait pris pour habitude de lire ma copie de français devant la classe de façon un peu trop systématique. C’est pourquoi on me traite de coco alors que je ne l’ai jamais été. J’étais plus simplement revendeur de badges "touche pas à mon pote". Quant à mon anticléricalisme, j’y étais allé à plein en faisant esclandre sur esclandre aux deux premières réunions de l’aumônerie lycéenne rue Lafayette… Le cercle rouge permet de me reconnaître compte-tenu de mon incertitude capillaire qui ne me quittera plus par la suite.

Emmanuel : Bernard, sérieux d’extérieur, gamin d’intérieur.
Stéphane : Il est beau Bernard mais ne lui en voulez pas.
Manue : A mon Hugues préféré.
Laurent : Pour l’humanité.
Catherine : Vive l’IES.
Isabelle (à ma gauche) : Rendez-vous à la messe dimanche prochain !!!
Thomas (à ma droite) : Je te jure que je ne toucherai pas à ton pote.
Vincent : Vive Lénine.
Philippe : Vive la rose.
Gaëlle : J’aurai aimé te revoir à l’aumônerie.
Céline : A mon ami coco.
P’tite Co : Bouaye te dit bonjour.
Isabelle : Gros coco. (Très exagéré, à l’époque je pratiquais encore le football régulièrement)
Sandra : Bon souvenir de Soraya. (souvenir d’une camarade du collège Gaston Serpette).
Tina : You are the best. (Tina est anglaise et très concise).
Stéphane : Vive la classe à quatre. (la classe de grec).
Delphine : Salut chéri, j’espère qu’on se reverra.
Olivier : Espérant pour toi une bonne réussite en 1ère S.
Signature inconnue : Mon amour, je t’aime comme un communiste.
Signature inconnue : Je suis arrivé un peu en retard pour te connaître mais je suis tout de suite tombé fou de toi.

Une Réponse to “> If you play with fire you will get burnt”

  1. Arnaud Says:

    Gluks, j’étais pas encore né. Qd j’étais en seconde, les rangs du PCF se décimaient à cause de la canicule.

    J'aime


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :