> L’intériorité

30 avril 2006

Martini

Les grandes valeurs ne sont pas les plus éclatantes mais
celles qui sont vécues par l’homme, celles qui le change et change le destin des
autres.

Carlo Maria Martini, cardinal.

————————–

L’émission de télévision « le jour du seigneur » fait mieux que résister face à la pression et à la mendicité de la chaîne conservatrice post-lustigérienne KTO. Ce dimanche, elle invite la figure de la réforme qui nous fait part de son amour des évangiles et des exercices de spiritualité ignatienne. Il rappelle comment à ses dix huit ans, il parcourt sa ville de Turin pour se procurer difficilement une bible en italien. Au-delà de ses positions pour une église plus démocratique, pour les divorcés remariés, pour les préservatifs, l’Ivg et l’euthanasie, il nous invite à la rencontre avec un livre qui s’adresse au-delà des chrétiens à tous ceux qui veulent entendre quelques vérités humaines : ne pas amasser pour soi, partager, s’ouvrir aux autres, aimer les autres dans leur différence. Pour lui, être chrétien devrait se résumer à avoir cet ouvrage comme livre de chevet. Il faut dire qu’il remplissait de jeunes sa cathédrale pour son "école du livre". Une parole simple qui s’oppose à l’expression moralisatrice plus connue et du
catholicisme.

7 Réponses to “> L’intériorité”

  1. antoine Says:

    Devinette: monsieur et madame Defairlecon ont un fils. Comment s’appelle-t-il?





    Réponse: Benoît 16

    J'aime

  2. B.R. de KERZANTREC Says:

    Eh bé, Antoine… C’est Tonio de N.Y. ? Il était meilleur quand il couvrait Taizé pour « Le Monde » !!! A part ça, merci pour ton commentaire sur Martini, un grand homme, mais il ne doit pas cacher la forêt; soigneusement cantonné – Milan comme prison dorée ?- par Jean-Paul II, il ne peut faire oublier l’énorme poids des ultra (fachos, bien sûr !) qui peuplent le collège cardinalice et la curie, les « lachages » – et dans ce mot, il y a « lâches » – d’Oscar Roméro, passé plus par perte que par profit et remplacé par un vrai fasciste au sens latino, aumônier militaire plus général qu’évêque, de Dom Helder Camara, réduit au silence pendant qu’un apppartchik brejnévien, sorti de la poussière de la bibliothèque vaticane était nommé pour détruire et saboter tout ce qu’il avait entrepris, notamment pour les pauvres ou de Samuel Ruiz, l’évêque du Chiapas solidaire des Indiens… Le tout alors que Sodano, nonce au Chili sous Pinochet -les cris des suppliciés n’ont pas troublé la digestion des petits fours offerts par son ami !!!- promu numéro 2 à Rome, nommait, et pas seulement en Amérique Latine, des évêques « dans la ligne » (comprendre : des fous furieux ultra-réactionnaires, qui aujourd’hui organisent le retour des Lefebvristes dans le giron romain, au côté de l’Opus Déi et des « Légionnaires » -sic !-, voire quelques autres : Communion et « Libération » -re-sic : outre, bouffre !!!-, certains petits gris, l’hebdo pétainiste « Famille Chrétienne » en France, dont la presse d’extrême droite félicite régulièrement « l’éditorialiste musclée » M.J. Guillaume, etc… ), susceptibles de « relayer » -ô combien !- les nouveaux « Syllabus » édités à rythme accéléré : souvenez vous des « Ad Tuendam Fidem » et autres « Dominus Iesus » ou exclusion des femmes (pourquoi ne poursuit-on pas au titre des lois luttant contre la discrimination ?)… sans compter plus récemment encore la même attaque vis à vis des homosexuels…
    Alors oui : vive la petite musique de MARTINI, écho fidèle de la Parole de Jésus, mais hélas regardons la réalité en face : elle ne suffit pas à couvrir la grosse caisse du digne héritier du Sanhédrin : le Vatican…
    Puisse t’elle pourtant le convertir, et nous avec !
    A la Grâce de Dieu !!!
    Signé : Giordano Bruno

    J'aime

  3. Yann Says:

    Je savais bien qu’il restait un vieux fonds de chrétien de gauche chez nucnuc.
    Pour rencontrer d’autres chrétiens qui tentent eux aussi d’inscrire le message des Evangiles dans notre modernité, je t’invite à parcourir le site de Theolib :
    http://www.theolib.com/
    C’est une revue du protestantisme libéral à laquelle participait Thédore Monod et qui est membre du réseau du Parvis qui regroupe notamment les catholiques réformateurs.
    L’article paru dans le dernier numéro de la revue et intitulé « Nouvelle réforme » avait particulièrement retenu mon attention.
    J’attends tes commentaires.

    J'aime

  4. Hugues Says:

    Roualland, depuis quand tu te prends pour un Giordano Bruno ?

    J'aime

  5. theolib Says:

    Bonjour, et merci de parler de theolib.
    Aujourd’hui, nous sommes le 6/6/6.
    C’est pourquoi je suis heureux de découvrir ce blog… euh… qui parle de nous… et, euh… peut-être moins royaliste que la Royal (?)… que je trouvais superbe quand j’avais la télé… il y a quinze ans.
    Bon, juste pour vous dire – c’est une plaisanterie, mais sérieuse – que nous avons sous le coude pour juin :
    1. La traduction française de l’Appel à une nouvelle Réforme de Spong.
    2. Un hors-série sur « La création vue par l’astrophysique (contemporaine) et la théologie (contemporaine, je crois), où Bruno est l’initiateur (de l’aveu de tous).
    Bon, je le sais, mon message a un air commercial. Mais si nous pouvons publier tout cela, c’est que nous sommes tous bénévoles, of course !
    Bloguons, bloguons, il en restera toujours quelque chose !
    Et merci au chef du Blog
    theolib

    J'aime


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :