> Harry Roselmack in NYT

1 septembre 2006

Vous avez bien fait d’en parler les uns et les autres. Mais il y a de quoi ne rien comprendre à ce foutu pays qui voit pour la première fois la nomination d’un noir comme présentateur du 20h00 sur la chaîne privée nationale la plus importante via les pressions d’un ministre de l’Intérieur. Cela produit les articles comme celui que j’ai trouvé dans « the new york times ». Les Américains utilisent des mots simples pour décrire une réalité que nous nous efforçons d’enjoliver.

Roselmack

Je me rappelle qu’avant les vacances, j’avais participé à une conversation avec Bertrand au bas de chez lui. Au cours de notre échange qui portait sur sa future paternité, les rapports homme femme, parents enfants, une consommatrice qui nous écoutait déjà depuis quelques temps se glissa dans notre causerie. Elle s’invita à notre table pour nous dire que les choses avaient bien évolué depuis son temps. Elle pouvait être ma mère. A la fin, elle nous expliqua que sur un autre plan, les choses avaient également changé. Quand elle était jeune, elle s’était vue refuser l’entrée d’un restaurant à Paris parce qu’elle était accompagnée d’un homme de la même couleur qu’Harry Roselmack. Cela me rappelle que la même histoire était arrivée à Juliette Greco et qu’elle avait choisi de cracher dans la main du portier qui leur avait refusé l’entrée.

Et que pour ce racisme qu’elle avait vu de ses yeux, notre voisine de bistrot nous disait qu’elle avait la plus grande fierté à regarder tous les soirs TF1 depuis son arrivée. C’était en effet une bonne raison de regarder une chaîne par ailleurs si détestable.

Je ne commenterais pas la façon dont notre présentateur estival a réussi son passage, cela fait maintenant une éternité que je ne regarde plus TF1 et de moins en moins la télévision. Je crois que début 2006, j’avais fais un pari de ne plus regarder du tout la TV pendant un mois et ce fut facile. Une gageure identique concernant l’alcool m’est encore inaccessible. Cela doit faire partie de mes bonnes résolutions de rentrée.

Une Réponse to “> Harry Roselmack in NYT”

  1. Henri Says:

    A propos d’alcoolAvez-vous ce fantasme?
    http://www.maison-du-muscat.com/blog.asp?Mois=9&An=2006

    J'aime


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :