> Le goût des autres

5 septembre 2006

Dsketmoi

J’espère que le prochain président que nous élirons sera bon enfant. Nous ne nous soucions jamais assez du caractère de la personne que nous souhaitons voir s’asseoir à la table de l’Elysée. La dernière fois que nous ayons choisi quelqu’un, encore que ce dernier n’aurait pas facilement accepté le mot choisi, il faut reconnaître qu’il avait mauvais caractère. Qui sait si ce n’est pas ce côté irascible qui l’a poussé aux écoutes téléphoniques, au cabinet noir, aux irlandais de Vincennes, au Rainbow warrior, à la débâcle de son second septennat… On peut se demander si quelqu’un qui traite tout le monde d’imbéciles, s’entoure d’une cour de flagorneurs et agit à sa guise sans la moindre délibération est fait pour la partie qui se joue au nom de l’Europe et de notre nation ?

Dominique Strauss Kahn a eu raison de dire que sa présidence ne serait pas mitterrandienne. Mais sa prédisposition au débat et son goût des autres n’en laissait pas douter. Ce dimanche, il a eu une nouvelle fois l’occasion de faire la preuve de sa bonhomie sous mes yeux. Il était à Toulouse pour soutenir la candidate socialiste à l’élection législative dans la première circonscription, Cathy Lemorton dont le suppléant n’est autre que Joël Carreiras. La matinée a été consacrée à des échanges avec les Toulousains sur les marchés du cristal et de Victor Hugo. Dans l’après midi, Dominique Strauss Kahn était sur la septième circonscription où se présente Patrick Lemasle, député sortant, et dont la suppléante n’est autre que Cécile Ha-Minh-Tu, une camarade de Socialisme-et-démocratie. C’est chez Hélène Breton, conseillère régionale que nous avons pu entendre notre candidat exprimer ses convictions sur les terres de notre ancien Premier ministre. Nous étions un peu moins d’une centaine pour entendre ce qui sera le maître mot de Dominique Strauss Kahn dans les prochaines semaines. Le débat, rien que le débat mais tout le débat. La soirée s’est terminée avec la probante victoire des Toulousains devant Biarritz (20 à 3) lors de la 4ème journée du Top 14. Tout comme notre candidat, le Stade toulousain commence sa nouvelle saison pied au plancher.

http://toulouse.avecdsk.net

4 Réponses to “> Le goût des autres”

  1. Filip Says:

    Depuis quelques jours, je fais petit à petit ma reprise de contact avec le PS de Loire Atlantique, c’est la rentrée.

    Et pour tout dire, mes premiers échanges de rentrée, mes premières réunions, premières discussions, etc., me font prendre conscience de l’empleur du « phénomène » Ségolène.

    Pour tout dire, les bras m’en tombent quelque peu.

    En ce qui me concerne, j’ai la ferme intention d’aborder les débats et échanges de prochaines semaines de manière à y fair entendre les propositions de DSK, sa façon de donner vie et corps au projet commun, ses propositions complémentaires, etc.

    Ceci étant, je dois bien avouer que mon sentiment, en ce jour, est que les jeux sont faits.

    Lorsque j’arrive à discuter avec des camarades favorables à Ségolène, j’avoue assez mal comprendre la logique de leurs arguments. au bout du bout, j’ai souvent droit (pas systématiquement, mais très souvent quand même) à un truc du genre: « mais de toute façon, si on veut gagner, y’a pas le choix ».

    Je reconnais que ce n’est pas mince comme argument, mais est-il fiable ? Je ne sais pas. A l’inverse, est-il vrai que tout autre candidat PS aurrait moins de chance d’être élu dans 6 mois ? Je ne sais pas.

    Je trouve que DSK donne un surcroit de cohérence à notre projet, l’inscrit dans une dimension internationale, et donc internationaliste, qui ne devrait pas faire reculler les socialistes. Et en plus de ce supplément d’âme, il contribue aussi par de nombreuses propositions à l’encrer davantage dans les mécanismes complexes de notre société, de notre époque, dans la réalité sociale, économique, éducative, environnementale, etc.

    Je trouve à Ségolène le mérite de se donner les moyens de faire bouger les lignes. Mais le fait-elle vraiement ? Ma crainte est ici que chacun trouve ce qu’il veut y trouver dans beaucoup de ses discours, et qu’alors, le passage à l’acte, l’exercice du pouvoir, se révèle particulièrement décevant.

    Très sincèrement, a part dernièrement sur la carte scolaire et l’encadrement des élèves, je n’ai trouvé que très peu d’éléments d’information sur les mesures qui viendraient donner coprs à cette nouvelle donne.

    L’ordre juste: comment ?
    Rétablir la valleur travail: comment ?
    Procéder à une démarche critique et constructive vis-à-vis des 35h: comment ?
    etc.

    Je ne trouve pas les questions absurdes, bien au contraire, mais après les questions ?

    Donc, en ce début du mois de septembre, je suis bien décidé à contribuer à faire entendre la démarche, la cohérence, les propositions, de notre ami DSK !

    J'aime

  2. B.R. de KERZANTREC Says:

    Hi, Filip !

    Comme toi, mais en « observateur extérieur » (j’ai hésité à reprendre ma carte à 20 euros, mais je veux rester libre, j’ai voté Vert aux 2 dernières européennes, soutenu M-G Buffet -mais oui !- au 1er tour des régionales en IdF, pour avoir l’union avec Huchon au 2ème, et me réserve le droit de voter Olivier -le bô gosse…- s’il fait, lui, une campagne pas trop anti-PS et vous des conneries -type Jospin !!!-), je crois que « les jeux sont faits »…
    Si vous ne désignez pas Ségolène, c’est vous, et votre candidat, que vous fusillerez !!! Situation de fait et principe de réalité : elle a « imposé » sa candidature dans l’électorat de gauche « non militant »…
    Je le vois bien au bureau, et même lundi soir au restau à Paris (IIème) : on parlait politique avec un copain, la jeune serveuse a cru qu’on en faisait, et nous a confié tout de go trouver Ségolène « pétillante »…
    Visiblement, dans son esprit, c’était flatteur !
    Changement de génération, « fraicheur » de langage, fin des tabous sur les problèmes de sécurité (très important pour l’électorat populaire… la sureté est un droit républicain !) et d’éducation, intérêt porté à la vie pratique (carte scolaire, bizutages, etc… quel parent ne l’approuve pas de « parler vrai » ?!?).
    Alors, c’est peut-être « injuste » pour tel ou tel, qui a de grandes qualités, mais la situation s’est décantée : il y a une réelle aspiration en sa faveur…
    Et puis, si le PS se veut un parti de transformation sociale, c’est à lui de présenter pour la 1ère fois une femme qui ait des chances de victoire (be careful : ça va être très difficile, malgré le désastreux bilan de la droite, face à Sarko !!!). Sinon, un jour, là encore, la droite trouvera son Angela Merkel…ou sa Margaret Thatcher !
    Moi, j’ai voté NON au dernier référendum, sur une ligne « sociale / républicaine » type Fabius-Chevènement, je devrais donc soutenir Laurent, mais je suis conscient de la réalité : fô être « vieilli, fatigué, usé » et totalement autiste, comme Jospin, pour ne pas le comprendre !!!
    Toutes les compétences devront être associées : il y a Matignon, les postes internationaux, etc… En cas de victoire, encore une fois loin d’être assurée ! Et donc une campagne -difficile- à mener ensemble, avec les sympathisants…, d’abord !
    Pour aller à l’idéal, il faut comprendre le réel (Jean Jaurès)…

    Nono, « militant du Parvis » (!)

    PS : je te conseille la lecture de la dernière chronique de Jacques Julliard dans le Nouvel Obs (n°2182) de cette semaine : « Retour au Peuple »… Il fait une excellente analyse de la situation : je l’ai photocopiée pour nucnuc, mais il ne veut pas la mettre en ligne…

    J'aime

  3. fabio Says:

    DSK vous a t-il fait partager sa passion pour le JAZZ en général et COLTRANE en particulier????

    J'aime

  4. Hugues Says:

    Non mais est-ce à toi qu’il a fait cette confidence ?

    J'aime


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :