> Le 11 février, à Villepinte…

8 février 2007

… Je ne serai pas présent. Mardi 6 février, réunion de courant. Mercredi 7 février, réunion de section. Jeudi 8 février, réunion organisée par l’association « Sauvons l’Europe » avec Gilles Finchelstein. Vendredi 9 février, réunion des élus socialistes avec François Hollande. Ce sont des semaines comme celles-ci qui me font regretter la tranquillité du sympathisant assis au plus profond de son canapé à siroter un bon whisky devant la cheminée. Je n’accumulerais pas autant de retard dans mes lectures si je profitais de quelques soirées paisibles. Surtout par ce temps maussade. Enfin, pas tout à fait. Les rencontres forgent également mon opinion. Les quelques échanges entre militants ne peuvent que me conforter dans mon immense impatience vis-à-vis du 11 février. Les dernières inflexions des réunions de Grenoble et de Paris me rendent optimiste. Patience ! A qui sait attendre, tout vient à point.

5 Réponses to “> Le 11 février, à Villepinte…”

  1. Hugues Says:

    Tout vient à point à qui sait attendre ? Parfaitement. Moi, demain, j’y serai à Villepinte. Et même DSK y sera…

    J'aime

  2. Julien Says:

    Hugues, ton adresse email ne fonctionne plus…
    un cadeau
    Meeting 11 février : restitution des débats participatifs

    J'aime

  3. BR de Kerzantrec Says:

    Elle était top délire méga fun giga genius, « notre » Ségo, hier…

    Quand elle a élevé la voix -et le débat !- pour affirmer qu’elle voulait pour TOUS les enfants de France ce qu’elle a voulu, comme mère, pour ses propres enfants, j’ai failli avoir la larme à l’oeil… Je n’aurais pas été le seul !!!

    J’ai bien aimé sa « spirale » de droits et de devoirs, d’accueil et d’exigence…

    Pour moi, pour nous, c’est elle !!! (Marrant, le 11 février, c’est la fête de Notre Dame de Lourdes -pour les cathos !- : sa 1ère apparition à Bernadette (Soubirous), coïncidence rappellée par Christian Blanc, ex-rocardien perdu en Sarkozysme, comme Alain Bauer, itinéraire qu’on ne souhaite pas à nucnuc… même s’il nous inquiète un peu, parfois, notre ami !!!

    Ségo-Nono

    J'aime

  4. ROUXEL Says:

    Salut Hugues,
    Villepinte pour la délégation de Loire-Atlantique cela a été une journée galère.
    Rendez vous à la gare de Nantes au 1er TGV du matin à 7h30.
    Bien installé dans notre voiture 7, les 35 membres de la délégation du PS de Loire-Atlantique apprennent qu’en raison d’un arbre tombé sur la voie au Cellier, la liaison Nantes-Angers est interrompue et le train devra passer par Rennes. Nous voici déjà avec 2h de retard dans la vue.
    Aavec une arrivée à Paris Montparnasse à 11h45, nous avons déjà fait une croix sur le discours de François Hollande.
    Prenant le métro puis le RER, la délégation est enfin à Villepinte à 13h. Plus de sandwichs pourtant promis aux délégations, mais quelques cannettes d’eau et de bière.
    Stéphane Junique et Christophe Clergeau arrivés la veille nous ont réservé quelques places pour assister au discours de Ségolène Royale. 14h30, en attendant la vedette du jour, musique techno et apparition des peoples et de nos leaders nationaux sur les écrans géants. Enfin notre candidate entre sur scène pour un discours très sobre et structuré. L’heure tourne, et nous qui avions réservé le TGV du retour pour 17h50 dans la perspective d’un débat d’abord à La Mutualité puis à Montreuil, voyons notre départ approché à grande vitesse à défaut de celle du TGV du matin. Déjà 16h00, et après seulement 1h15 de discours nous devons lever le camp de peur d’être pris dans la masse des 15000 personnes assiégant les rares rames du RER le dimanche.
    17h50 nous sommes installés dans le TGV qui à peine lancé vers notre belle ville de Nantes doit s’arrêter à Massy suite à un essieux cassé. Tout le monde descend dans l’attente d’un nouveau TGV qui arrivera 1 heure plus tard. Nous sommes enfin arrivé à Nantes vers 21h, après avoir passé 8 heures dans le TGV contre 3 heures à Villepinte. Finalement nos camarades restés à Nantes et ayant LCP ou ITELE ont davantage profité de cette journée que notre délégation. Heureusement les retombées médias de cette journée sont bonnes et notre candidate a été brillante. Vivement le 1er grand meeting à Rennes dans 10 jours avec cette fois-ci un déplacement en car.

    J'aime


  5. Je regrette car comme Michel était là, merci Julien, et que Dominique et Martine ont fini par s’amuser, ça devait être drôle. Mais si venir de Nantes est rocambolesque, je te laisse deviner ce que le trajet Toulouse-Paris aller-retour en car fédéral aurait laisser comme marque sur ma santé.

    J'aime


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :