> La droite qui baille roule après quoi ?

10 mars 2007

Quelques commentaires peuvent induire mes camarades en erreur. Il ne faut jamais désespérer son public qui commet cartains commentaires pour me forcer à réagir. Lors de ce WE passé à Grenoble, je n’ai cessé, à ma manière, de faire campagne pour Ségolène Royal. Mes camarades de « Sauvons l’Europe » pourront en témoigner.

Mais je me pose une question. Comment peut-on susciter autant d’espérance au mépris des exigences minimales qui fondent un engagement politique ? Autrement dit, comment François Bayrou peut-il autant rebondir sur l’actualité sans rappeler la priorité européenne qui est la marque de fabrique de sa famille politique ? Je pense que profiter d’un moment de forte volatilité de l’opinion publique est parfois accablant. C’est aussi dans les moments de facilité que l’on mesure la carrure d’un homme politique. Il serait temps que l’engagement européen du nouvel édile des sondages soit moins implicite et profite à la cause autant qu’à la personne.

Pour le reste, je laisse à mes contradicteurs le soin de lire, relire ou faire connaître cette très belle tribune de Jean-Baptiste de Montvalon. Quelqu’un qui met les points sur les i.

Le grand écart de François Bayrou, par Jean-Baptiste de Montvalon
LE MONDE | 08.03.07

© Le Monde.fr

7 Réponses to “> La droite qui baille roule après quoi ?”

  1. yann Says:

    Bonjour Hugues,
    Je te conseille une autre lecture également tirée du Monde qui illustre bien la part de sincérité, de simplicité et d’humanisme qui transparait chez François BAYROU et qui le distingue radicalement de ses deux principaux adversaires commus par leus appareils respectifs en simples machineries électorales :

    Petit Bayrou est devenu grand par Patrick Roger
    Article paru dans l’édition du 11.03.07.
    http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-823448,36-881499@51-881576,0.html

    Sur l’Europe, il me semble que ta candidate s’est beacoup rapprochée de Jean-Pierre CHEVENEMENT dont on connait la fibre européenne.

    Il me semble qu’il y a dans tes propos à l’endroit de François BAYROU une forme de condescendance parfaitement déplacée et que je n’ai pas retrouvée dans la bouche de DSK.

    Comment va-t-elle gagner TA gauche avec ses 35% d’électeurs au premier tour ?

    Assez de mépris, ce n’est pas en dénigrant un adversaire « de droite » qui curieusement séduit un nombre grandissant d’électeurs de gauche que vous accroîterez la crédibilité du PS.

    Enfin, j’ose formuler un petit rappel à la mémoire collective des socialistes : avant de participer à la constitution de la SFIO, JAURES a d’abord été républicain, MITTERRAND a longtemps représenté le centre droit avant de gagner les élections avec l’appui du PC…

    Des évolutions sont donc possibles en politique…

    J'aime

  2. hugues Says:

    Pour un article qui explique que FB n’est pas si snobé par les médias, c’est plutôt sain. Mais je te propose toujours d’observer les fondements de sa popularité et tu verras que rien ne distingue véritablement sa position dans cette précampagne de celle de JP Chevènement dans la précampagne de 2002. « Ni gauche, ni droite », « les médias ne s’intéresse pas à moi et c’est injuste », « troisième homme », « c’est moi ou Le Pen’, « la France et rien que la France », « je vais renverser la table », « vous allez voir ce que vous allez voir’… une grande promesse qui pour moi demeure une grande illusion. Ce personage de troisième homme s’inscrit désormais dans notre paysage de la présidentielle. Il démontre une très grande insatisfaction face au bipartisme dont je demeure le farouche partisan qu’il soit présidentiel ou parlementaire. Il laisse l’électorat dans le plus grand flou en fonction de l’adversaire qu’il affronterait au deuxième tour. A droite toute face à SR ou à gauche toute face à NS (même s’il n’en aurait pas besoin car la gauche est républicaine et sait se mobiliser contre les dangers qui menacent la cohéion nationale). Son opportunisme ne me laisse pas indifferent, il m’écoeure !

    PS 1 : tu parles de « ma condescendance », dont acte. Je pense par contre que FB a eu du mépris face au désistement de DSK. Il continue en jouant Pascal Lamy. Quand ce dernier refutera l’alliance, il récidivera.

    PS2 : Pour inormation, je me suis déplacé le voir à Toulouse et ma déception a été grande. Je n’espérais pas un miracle mais un discours qui m’éclaire sur ses intentions. Le plus grand vide m’a été offert sur un plateau. Je t’invite à te déplacer à Rennes lors de ses passages, il ne manquera pas de réveiller le centrisme breton et sa modération. Rien ne vaut le contact avec les politiques.

    J'aime

  3. BR de Kerzantrec Says:

    Un excellent film, pour se changer les idées… « Les Témoins » d’André Téchiné, sur les débuts -meurtriers- du SIDA…

    Acteurs excellents : Michel Blanc en médecin homo, Emmanuelle Béart à la chute de reins toujours émouvante (!), Sami Bouajani, le bô Johan Libéreau, à peine plus pudique que dans « Douches Froides », prix Louis Deluc en 2005, très bô film que je vous recommande en DVD…

    Certes, le côté « paumé » cher à Téchiné est « durci » : les personnages savent mieux où ils vont et ce qu’ils veulent, mordent plus dans la vie que d’habitude… mais l’un rencontrera la mort !!!

    A voir, donc… Bonne nouvelle à part ça : Ségolène est stable dans les sondages (20 mns ce matin) ouf !!!

    Ciné Ségo Nono

    J'aime

  4. BR de Kerzantrec Says:

    Erratum : honte sur moi ! Il s’agit évidemment de Sami Bouajila !!! J’ai écorché son nom, pardon !

    Pourtant, il a été primé à Cannes pour « Indigènes » et est très présent dans le « cinéma d’auteur » : Catherine Corsini, Arnaud Depleschin…

    IL y a aussi la douce Julie Depardieu, que j’ai oublié de citer, mais contrairement à Emmannuelle Béart ou Johan Libéreau, elle ne nous montre pas sa « chute de reins », dommage… Bref, allez voir le film, c’est plus sur, et vous ne perdrez pas votre temps !

    A part ça, Bévues -pardon B.16 (Benoit 16, le « pape »)- c’est vraiment Brejnev : en arrière toute !!! Son document remetant le latin quasi obligatoire, interdisant l’hospitalité eucharistique entre chrétiens, la Communion des divorcés et rejetant même les messes télévisées et les concélébrations, c’est vraiment la victoire posthume de l’Ayatollah Lefefvre !!! Bandes de momies…

    Ciné Ségo Nono, Parpaillot Réformé ! (plus que jamais !!!)

    J'aime

  5. yann Says:

    Concernant la candidature de François BAYROU et les doutes qu’elle suscite, je vous invite à lire l’article intitulé « Faut-il voter BAYROU le 22 avril ? » que j’ai publié sur le blog d’Initiative Européenne et Sociale (IES) ces derniers jours.
    Cet article a notamment été commenté par Jean-Pierre MIGNARD proche de Ségolène ROYAL et Président de Sauvons l’Europe.

    J'aime

  6. BR de Kerzantrec Says:

    Erratum bis : Lefebvre…. Bon, il était faf (très !), ça doit être pour ça que j’ai rajouté un « f » de trop…

    Marcel Lefebvre : évêque dissident, d’extrême droite, admirateur de Franco et autres Pinochet, nostalgique de Pétain, violemment opposé au Concile (« hérétique », « protestant » !) Vatican 2, et notemment à la liberté religieuse et à l’oecuménisme…

    Aujourd’hui, Bévues / B. 16 (Benoît 16), lui donne rétrospectivement raison !!! La honte ! Sépulcre (mal) blanchi… Tartuffe ! Alors qu’il traitait Jean- Paul II de « gauchiste » ( Fôl’faire !!!) et avait réussi à se faire excommunier par lui, le pourtant très réac pape polonais… qu’on va finir par regretter !!! (Euh… non quand même !!!).

    Je maintiens : bande de momies fachos !!!

    Nono, Parpaillot (anti-papiste primaire revendiqué !)

    J'aime

  7. BR de Kerzantrec Says:

    Pour « désespérer » ce cher Yann :

    Le Monde publiait hier soir (n° daté de ce vendredi 16 mars, encore disponible en province… ou sur le Net), un long portrait sur la « Résurrection » de Jean-Pierre Chevènement, comme conseiller et inspirateur de Ségolène…

    Laquelle a été excellente hier soir sur France 2 : sens toi libre, Ségo ! Et j’ai « tilté » quand elle a parlé de la religion comme valeur fondatrice du partage et de l’intérêt pour les autres… « Plus on a de gens à aimer, plus l’Amour grandit » a-t-elle dit, en référence à son éducation dans une fratrie de 8 enfants, et son choix (et celui de François H., j’espère !!!) d’en avoir 4 elle-même… Chère Marie-Ségolène (à tresses sur ses photos de petite fille, c’est mi-mi chou !!!)…

    Pour le reste, un regret : Eric Besson mérite mieux que son bouquin-règlements de comptes !!! Qu’est-ce qu’il lui prend ? Qu’a-t’il à gagner ? Un ministère chez Bayrou… ou Sarko !?!
    Allègre et lui feraient mieux de la fermer…

    D’ailleurs, Ségolène a été sympa en lui reconnaissant en direct du talent (à Besson). TB de lui avoir conseillé de n’être pas trop cassante !!! Merci Bianco & Rebsamen…

    Ségo Nono, parpaillot
    (et oui, toujours choqué par l’intransigeance sèche de la momie intégriste ayathollesque du Vatican !)

    J'aime


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :