> C’était la fête de l’Europe

10 mai 2007

A Toulouse, la maison de l’Europe organisait hier une manifestation modeste qui avait pour but de commémorer le 9 mai 1950 et la déclaration de Robert Schuman proposant le pool charbon acier sur les conseils de Jean Monnet. Depuis 1986, l’Europe a pris cette date pour faire la fête. Cette année marque le 50ème anniversaire des traités de Rome et notre association ne pouvait être absente de cette initiative. Le programme était plein de gaieté et occupait une petite partie de la place du Capitole laissée libre par le marché. Nous avons vu une quarantaine de personnes dont quelques unes sont suceptibles d’être intéressés par nos activités. Le matin, les écoles étaient de sortie. C’est bien d’apprendre tout petit que l’Europe se fête le 9 mai. Le soir, c’était au tour de Bertrand Serp, élu municipal, de nous dire quelques mots au sujet de Toulouse et de l’Europe. Il y avait plein de chiffres et de palmarès qui mettaient notre ville à l’honneur dans son discours. J’aurais parié que notre adjoint avait piqué les extraits d’un discours du Maire recevant un commissaire européen. Puis ce fut au tour de Guy Lazorthes, président de la maison de l’Europe, de nous dessiner à grands traits l’épopée européenne jusqu’à l’élection de dimanche dernier. Ce dernier évènement fut qualifié par cet éminent professeur de positif. Seul l’avenir le dira. Le tout se déroula sous les ors de la galerie des Illustres. Ci dessous, les derniers supports de Sauvons l’Europe Haute-Garonne qui avait un stand assez bien fourni puisque Rocco Femia y proposait en outre des exemplaires des revues Radici d’Italia et Raíces.

confmgm.1178747806.jpg confinchi.1178747772.jpg

6 Réponses to “> C’était la fête de l’Europe”


  1. Enfin quelqu’un qui parle d’Europe. ça fait du bien ;)

    J'aime

  2. lum Says:

    Il ne t’a pas attendu Arnaud. Il est bien obligé de poster quelque chose de consistant parce que sur ton blog on attend toujours.

    J'aime

  3. nico.k Says:

    Nicolas: Cecilia mon amour, je suis Président, reviens avec moi…
    Cécilia : Jamais, tu ne pense qu’a courir les petites putes de cabinets
    Nicolas: J’avais mal mon amour
    Cécila : Arrête s’il te plaît de jouer à l’amoureux
    Nicolas: J’ai changé, c’est pour toi que j’ai fait tout ça
    Cécilia : De long en large avec Anne. c’est pour moi aussi ?
    Nicolas: Mais je pensais tout le temps à toi. Je t’imaginais dans les bras de cet homme. Alors je me vengeais. J’expulsais ma rage dans la débauche
    Cécila : Tu devrais expliquer ça aux Français. Je ne suis pas certaine que ça leur plaira…
    Nicolas: Oublie les Français mon amour, ils ont voté je suis le maître de la France désormais. C’est la France que je t’offre en tapis. Accepte. Reviens.
    Cécilia : Ecoute, ton offre est tentante, mais pour une femme comme moi…
    Nicolas: Une femme comme toi…Oui une femme comme toi… Oh tu m’excite.
    Cécilia : Une femme comme moi veut une preuve d’amour…
    Nicolas:je suis la preuve de ton amour. Je suis devenu président !
    Cécilia : ça ne suffit pas voyons, pour qui me prend tu ?
    Nicolas:Dis moi tout, je suis ton esclave
    Cécilia : Tu fais des progrès. C’est vrai tu as changé…
    Nicolas:Ordonne et j’exécute !
    Cécilia : je veux dès demain partir en croisière sur la méditerranée.
    Nicolas: Hein ?
    Cécilia : Tu as bien compris, pour preuve de ton amour tu nous emmène moi et les enfants, faire une croisière sur le yacht de Vincent.
    Nicolas:Si je fais ça, ils vont me tomber dessus comme si j’étais un népote !
    Cécilia : C’est ton choix Nicolas. Es tu près à faire ça par amour ?
    Nicolas: Oh Cécilia, j’attendais ce moment. Oui je ferai tout pour toi, pour me blottir contre tes seins et baiser ta bouche adorée. Oui, oui, oui mon amour.
    Cécilia : je vais préparer les valises.

    moi je pars à Barça une semaine
    rdv au Bataclan ?
    nico.k

    J'aime

  4. hugues Says:

    Excellent ! On sent le vécu Nico. Au 23.

    J'aime

  5. nico.k Says:

    t’en veux encore :

    nico.k

    J'aime

  6. Raspoutine Says:

    Je dois avouer arnaud que je suis d’accord avec Lum, car dans une note précédente ,tu mettais le drapeau de l’Europe en berne, mais tu n’en a jamais parlé pendant la campagne présidentielle!

    J'aime


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :