> Daniel Asseray n’est plus

17 septembre 2008

Je me souviens, il y a encore peu de temps de cela, c’était avant les dernières municipales à Nantes, avec ses amis Roger Lemaistre et Paul Cloutour, Daniel Asseray demandait que la liste de gauche soit davantage ouverte aux jeunes et aux quartiers. Il n’a jamais eu d’autre ambition que celle de rendre la ville plus accessible et plus ouverte. Depuis ses fonctions comme responsable d’organisme Hlm et la réhabilitation du Sillon de Bretagne à Saint-Herblain, il n’a cessé de promouvoir le vivre ensemble.

Je l’ai connu en 1989, nouvellement arrivé à la section Nantes-Ouest et où il partageait, comme moi, le même engagement rocardien. Nouvel adjoint à l’urbanisme, il incarnait la gauche militante des quartiers. Habitant du Breil, nous militions ensemble sur le 6e canton. Je me souviens que lorsque j’allais le voir à la Mairie, il m’impressionnait par la clarté de ses arguments. Il avait des convictions qui s’exprimaient simplement et il possédait l’assurance de quelqu’un qui fait face à la réalité et possède une vraie expérience de vie. Son affiche d’une citation de Tocqueville illustrait à merveille la façon dont il concevait la société démocratique comme essentiellement caractérisée par l’égalité des conditions et vécue comme l’aboutissement du changement social. Il avait rapidement échangé l’immense bureau qui lui avait été affecté contre celui plus réduit de sa secrétaire en prétextant qu’il y passerait moins de temps et qu’il y travaillerait moins. Il était coutumier de ce genre d’évidences qui le rendaient particulièrement différent des autres politiques.

À bien des égards, les législatives de 1993 allaient enfoncer le clou. Alors que les socialistes étaient unanimement rejetés et que les affaires de financement des partis politiques plombaient le climat politique, nous avions mené une campagne particulière. Convoquant notre adversaire de droite, nous avions organisé une table-ronde autour du livre d’Alain Etchegoyen, La Démocratie malade du mensonge. La candidate Rpr-Udf n’avait daigné se rendre sur place, mais nous avions rempli la salle Bretagne et ce fut un grand rendez-vous civique.

Sa figure me rappelle celle de Bernard Lambert, éphémère député Mrp et fondateur du syndicat des Travailleurs Paysans. Daniel avait une maison à Teillé, en Loire-Atlantique, à deux pas de la ferme du syndicaliste. Tous les deux témoignaient de la même force que donne l’évidence de l’engagement social. Un engagement qui ne se retrouve pas toujours pleinement dans le milieu politique.

La mairie de Nantes lui rend hommage au travers de l’expression de son ami Jean-Marc Ayrault. Il a été toujours été fidèle à celui qui lui avait fait confiance et lui avait donné les moyens de transformer sa ville. J’ai appris la nouvelle hier par Sms par l’intermédiaire de Frédéric. Je suis attristé de la disparition d’une personnalité qui m’a marqué et a certainement dû influencer par son caractère un certain nombre de militants.

4 Réponses to “> Daniel Asseray n’est plus”

  1. Roualland Says:

    Un grand monsieur !

    Requiem (in Pace !) -euh… j’suis pas sûr qu’il aurait apprécié le latin de « Pie 13 », pas plus que moi en tout cas !-

    BR de Kerzantrec, nantais en exil

    J'aime

  2. Benoït Says:

    Sans oublier son exemple personnel en matière de cumul des mandats et de renouvellement. Il y en a qui en parle et il y en a qui font. Daniel Asseray étaient de ces rares ceux-là.

    J'aime

  3. Hugues Says:

    Benoît, tu as parfaitement raison. Daniel était un camarade d’une rare exemplarité.

    J'aime

  4. pellan Says:

    c’est un grand homme il a laissé son nom a un batiment moi je voudrais laisser le mien a une rue mais je ne suis pas pressée je fais du bénévolat et beaucoup de personnes comptent sur moi

    J'aime


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :