> « On savait parler à l’époque »

31 mai 2010

Inauguration de l’Institut protestant de théologie de Paris par Jules Ferry en novembre 1879 :

« Le protestantisme a été, dans l’histoire moderne, la première forme de la liberté. Notre évangile politique est aussi le vôtre. La révolution de 1789, dont notre république est le développement logique, a été faite en partie par vous : elle est pour vous la date de l’affranchissement définitif. Nous vous saluons donc comme une puissance amie, comme une alliée nécessaire, qui ne fera défaut ni à la République, ni à la liberté. Vous pouvez compter sur nous comme nous pouvons compter sur vous, assurés que vous êtes, Messieurs, de trouver auprès de nous en tout temps, non seulement justice, mais profonde sympathie. (…) L’État est ici à sa place, il a ici sa part, non pour fixer le dogme, qui ne lui appartient pas, mais à un double titre qui lui est propre, celui de gardien de la cité terrestre et celui de gardien du savoir humain. »

Citation reprise à l’occasion de l’inauguration du Fonds Paul Ricoeur et développée sur le site internet du Musée protestant. L’expression « on savait parler à l’époque » est venue ponctuer la citation et a été prononcée par l’actuel occupant du Palais de l’Elysée.

5 Réponses to “> « On savait parler à l’époque »”

  1. BR de Kerzantrec Says:

    Le protestantisme ou le « Christianisme libre » comme le définit une expression connue… et fort judicieuse !

    Pourtant, toute option religieuse, pour être spirituellement valable, devrait AUTOMATIQUEMENT l’être… Mais certaines Eglises-Institutions préfèrent miser -et culpabiliser !- sur des habitudes de soumission, hélas… Espérons qu’elles se convertiront !!! Semper Réformenda…

    Cela dit, l’Etat a été injuste avec les Protestants : aux premières loges (!?!) du combat pour la République, nombreux parmi les artisans des lois de 1901 et 1905 -de séparation DES Eglises et de l’Etat-, ils ont été de facto moins bien traités que certains « réfractaires » (cathos, pour ne pas les nommer… en toute amitié !) qui ont imposé au cours du XXème siècle des statuts plus favorables -les associations cultuelles-, financièrement et juridiquement parlant, que ceux initialement prévus en 1905… auxquels le protestantisme (historique, héritier de la Réforme) s’est tenu…

    Justice ? Sarko, lui, vient de promettre que la reconnaissance -discutable… car « à la merci » des oukases du Vatican, puissance étrangère- des diplômes des Instituts Catholiques serait étendu à leurs homologues protestants (inauguration des locaux rénovés de la Fac Protestante de Paris, le 27 mai 2010)

    Espérons qu’il cessera aussi, via son exécuteur de basses oeuvres Besson-le-félon, d’écarter la CIMADE du soutien aux étrangers…??? La Justice est un combat…

    nono, huguenot

    J'aime

  2. Hugues Says:

    Ecclesia reformata semper reformanda.

    J'aime

  3. BR de Kerzantrec Says:

    Absolument !!!

    Merci de compléter et « rectifier »…

    Rassure moi : ton côté « latiniste distingué » ne te fait pas prendre des vessies pour des lanternes et l’intégriste Benoit 16 (13 et 3 !) pour guide spirituel, quand même ???

    NB : ça y est, Le Gall a « interdit » les filles servantes d’autel dans le diocède de Toulouse, ou pas encore ???

    J'aime

  4. Hugues Says:

    Un protestant qui ne se situe que par rapport aux catholiques ou qui ne parle que d’eux, je trouve soit son obsession soit sa croyance douteuse… Depuis le XVIe, le protestantisme a développé un credo invariable qui se suffit à lui-même : Sola Scriptura, Sola Fide, Sola Gratia, Solus Christos, Soli Deo Gloria.

    J'aime

  5. BR de Kerzantrec Says:

    L’eglise romaine étant, dans notre pays, très majoritaire et quasiment seule « visible », j’ai souvent entendu, dans le prédications protestantes, à Nantes, à Dijon et à Versailles ou Paris, des commentaires et « clarifications » à son sujet…

    D’ailleurs je prône l’oecuménisme, encore possible à la base, s’il devient… délicat (!) avec le « Restauration » -terme revendiqué en français par Ratzinger, en référence explicite à notre Histoire !- en cours au niveau de sa hiérachie !!!

    Selon moi, il y a un combat à mener : cette hiérarchie et de petits groupes ultra-réacs (lis leur prose !) veulent faire en Occident avec l’église catho ce que les évangélistes ont réussi aux USA en prenant quasiment le contrôle du Parti Républicain… et « droitiser » un maximum le tout !!!

    Danger… Le fondamentalisme religieux n’est pas qu’islamiste (on pourrrait dire la même chose dans les milieux juifs, d’ailleurs… en Israël et dans la diaspora !)

    J'aime


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :