> L’ordre juste ?

22 juillet 2010

Souvenir d’une vieille édition de l’émission « L’esprit public », voici ce que disait très justement Jean-Louis Bourlanges au sujet de l’engagement de Jean-Marc Ayrault de ne pas déférer devant le Conseil constitutionnel le projet gouvernemental interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public adopté en première lecture à l’Assemblée nationale le 13 juillet dernier.

« Je voulais simplement signaler un fait et ce n’est pas pour stigmatiser Jean-Marc Ayrault. Il est dans le même jeu que le Gouvernement. J’ai lu que Monsieur Ayrault renoncerait à déférer la loi sur l’interdiction de la burqa au Conseil constitutionnel. Le Gouvernement s’en réjouit en disant : « je savais qu’il ne le ferait pas parce que cette loi est populaire. » On se souvient que Pascal Clément avait eu une attitude identique quand il était Garde des sceaux en défiant la gauche de déférer une loi qui serait anticonstitutionnelle. Cela appelle de ma part, deux très courtes observations. La première, c’est que je trouve extraordinaire la désinvolture de la droite et de la gauche à l’égard de l’ordre juridique. Je crois que si c’est légal ou constitutionnel, cela mérite d’être dit. Deuxièmement, je me réjouis que l’on ait introduit dans la réforme constitutionnelle la question préalable de constitutionnalité qui fera que, de toute manière, cette question resurgira le moment venu. Alors, la loi sera peut être censurée par le Conseil constitutionnel. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :