> Une seule et même humanité

23 juillet 2010

J’ai souvent le sentiment de retrouver dans les visages d’inconnus celui de ma famille même quand ces étrangers n’habitent pas la péninsule armoricaine. Je n’ai pas pu mesurer ce vague pressentiment en faisant le tour du monde comme l’équipe de Saperliplanète. Simplement, en découvrant le résumé réalisé pour le compte de l’émission de Françoise Joly et Guilaine Chenu, j’ai eu comme une confirmation qui fait plaisir. Nous sommes tous des Homo sapiens et nos besoins sont les mêmes. Bon, cette découverte anthropologique peut paraître minime mais c’est parfois un enseignement pas si anodin à l’heure où le replis identitaire a autant le vent en poupe. Le périple de la famille Vasse est une grande leçon d’humanité. Il faut bien entendu mettre en exergue la conscience aiguë que les saperlipanautes ont de la finitude du monde. Le combat pour la sauvegarde de la biodiversité passe par la survie de l’espèce humaine.

Pour ma part, j’ai tenté deux années consécutives l’hébergement sans eau sans électricité. Je conçois que par un mois d’août provençal c’est moins gênant et plus pratique que sur les plateaux mongols. Néanmoins, ce n’est pas facile de limiter son impact sur l’environnement. Même sans eau courante et sans électricité, j’ai malencontreusement émis des gaz à effet de serre. Cette année, je n’ai plus les moyens, ce sera camping avec sanitaires et piscine entre Durance et Verdon !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :