> Lettre aux Français

25 août 2011

>> Retrouvez l’interview sur le site de France info

« On est dans un moment où le pays va très mal. Dans n’importe quelle démocratie, on discuterait, on recevrait l’opposition. J’ai mis pour ma part des propositions sur la table, sur la baisse des niches fiscales, sur la relance de l’investissement, sur la relance de l’emploi. »

« Il y a encore quelques semaines on a fait voter une loi réformant l’impôt sur la fortune qui coûte 1,8 milliard – c’est-à-dire encore un cadeau aux plus privilégiés : 70 milliards en dix ans de droite. La droite aura beaucoup de mal à faire croire que c’est à cause des socialistes que le pays est dans cet état-là. On nous appelle à l’union nationale, c’est un peu l’invective générale, ce n’est pas digne d’un pays dans une situation comme celle-là. »

>> Retrouvez les propositions pour redresser la France

« Une campagne, c’est d’abord s’adresser aux Français. Les Français sont inquiets, et le gouvernement et le président font tout pour leur donner cette inquiétude, et pour leur faire croire qu’il n’y a pas de sortie possible. Je continuerai à faire des propositions. C’est ça, le sérieux. Je l’ai toujours dit : tout ne sera pas possible mais nous ferons tout ce qui est possible, tout de suite. »

« Il faut d’abord mettre fin aux causes qui nous ont amenés à cette crise. Nous sommes tous d’accord là-dessus. » (…) « Le sérieux pour moi, ce n’est pas de repousser des engagements dans des lois ou dans des constititions pour demain – la fameuse règle d’or qui n’est qu’une esbrouffe. Je veux être sérieuse tout de suite. »

« Les Français veulent de l’efficacité et de la Justice, du sérieux mais aussi de l’ambition, parce que si on ne retrouve pas la voie du progrès, à quoi sert de vouloir faire de la politique et diriger le pays ? »

>>> Retrouvez la lettre de Martine Aubry aux Français

« J’avais décidé, lorsque j’ai présenté ma candidature, de le faire en disant aux Français pourquoi je voulais y aller. Parce que je suis déterminée à gagner cette élection présidentielle pour redonner à la France sa force, ses valeurs et sa voix dans le Monde. Les Français veulent que l’on incarne véritablement la France. Je voulais leur dire concrètement comment, avec l’Europe, nous allons changer ce qui nous a conduits à la crise. Je leur dis ma conception de la France, la France que je veux construire avec eux, mais aussi la façon dont je voudrais être présidente pour eux. C’est une façon simple de dire aux Français : cet engagement, c’est pour vous, c’est pour mon pays, tout simplement. »

www.martineaubry.fr/
www.martineaubry31.fr/
www.facebook.com/martineaubry31

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :