> Pourquoi voter Martine Aubry le 16 octobre ?

13 octobre 2011

Avec Martine Aubry, le sérieux et les idées passeront toujours devant les postures et les positionnements ; l’exemplarité et le respect de l’éthique seront une exigence permanente. Les es intérêts des Françaises et des Français seront la priorité. Après cinq ans de régime Fouquet’s au service d’intérêts privés, la politique renouera avec le service de l’intérêt général. Face à la crise financière, Martine Aubry porte le projet d’un autre partage des richesses, qui rétablisse la justice et relance le pouvoir d’achat des jeunes, des salariés, des retraités. Il faudra faire des efforts pour rétablir les finances publiques plombées par la droite, mais ces efforts seront justement répartis et ils pèseront d’abord sur les responsables de la crise.

Pour les salaires, Martine Aubry s’engage à convoquer chaque année une conférence salariale avec les partenaires sociaux afin d’engager une autre répartition des richesses dans notre pays. Il faudra redonner la priorité aux salaires, notamment les plus bas. Sur le SMIC, elle prend un l’engagement d’un coup de pouce chaque année. Le SMIC ne peut augmenter deux fois moins que la croissance comme c’est le cas depuis 2007.

Martine Aubry s’engage pour l’égalité femmes – hommes : sa première loi sera une loi sur l’égalité professionnelle pour en finir avec les 27% de différence de salaire entre femmes et hommes. Elle engagera un plan pour la petite enfance afin d’ouvrir 500 000 places d’accueil supplémentaires, notamment en crèche. Elle agira pour réduire la précarité des femmes dans le monde du travail : temps partiels, CDD, bas salaires, petites retraites.

Sur les licenciements, elle propose une action en amont, pour éviter que les grands groupes n’organisent la fermeture et le démantèlement de sites : c’est la possibilité pour les salariés de saisir le juge, avant qu’il ne soit trop tard, pour faire cesser ces pratiques, le cas échéant par la mise sous tutelle provisoire de l’entreprise par un administrateur judiciaire. Cela existe en cas de conflit entre les actionnaires, il faudra l’étendre à des conflits entre salariés et actionnaires.

– Sur le non-cumul, Martine Aubry prend des engagements clairs : l’application immédiate dès le renouvellement législatif. Il ne peut être question d’attendre une hypothétique loi s’appliquant au mieux en 2014.

– Martine Aubry s’engage pour que l’horizon, à terme, soit une sortie du nucléaire pour notre pays. Il faut donc dès maintenant entrer dans la transition énergétique. Le nucléaire ne doit être considéré comme une énergie d’avenir.

Sur l’éducation, Martine Aubry a travaillé pendant 2 ans avec les syndicats d’enseignants et les associations de parents d’élèves. Elle s’engage à la fois à recréer des postes là où c’est nécessaire, notamment en primaire et dans les zones d’éducation prioritaire. Mais elle ne limite pas son ambition éducative à la création de postes : il faudra recréer une véritable formation des enseignants, engager une revalorisation de leur métier pour permettre une adaptation des rythmes scolaires, rénover les locaux, développer des partenariats avec le monde culturel et sportif, dégager des moyens pour des projets qui font réussir tous les élèves…

Sur la politique familiale, elle est la seule à proposer une vraie mesure de justice : que les aides (allocations familiales et effets du quotient familial) soient les mêmes pour chaque enfant. Elle s’engage également pour la création d’une allocation d’étude pour permettre aux étudiants de vivre correctement pendant leurs études.

Sur l’emploi des jeunes, la solution la plus efficace, celle qui a fait ses preuves, celle qui prépare l’avenir, notamment la transition écologique de notre pays, ce sont les 300 000 emplois d’avenir. C’est une proposition qui permettra de faire reculer le chômage, à l’inverse d’un nouveau dispositif d’exonérations de cotisations sociales contre embauche, solution déjà expérimentée et qui n’a jamais fait ses preuves.

– Face à la crise de l’autorité et du vivre ensemble, Martine Aubry a mis la sécurité au cœur de son projet après dix ans d’échec de N. Sarkozy. Mais elle a aussi fait de la relance démocratique la méthode pour rassembler les Français : indépendance de la justice, respect des contrepouvoirs, pluralisme des médias, exécutif respectueux du Parlement, confiance retrouvée dans la capacité d’initiative des collectivités territoriales, limitation du cumul des mandats, introduction d’une dose de proportionnelle aux législatives, droit de vote des étrangers aux élections locales, etc.

La candidature de Martine Aubry, c’est l’acte d’une femme qui a consacré sa vie à l’action au service des Français. Être candidate à la présidence de la République, c’est le prolongement de ce parcours, de cet engagement de toujours. Si elle veut aujourd’hui accéder à l’Elysée, c’est parce que c’est là que se prennent les décisions et que se trouvent les leviers. Sa capacité à présider est le résultat d’une vie au service de la France. Martine Aubry, c’est un ancrage local qui lui permet de comprendre les préoccupations du quotidien. Martine Aubry, c’est une capacité de rassembler dont elle a fait preuve dans toutes ses fonctions. Elle a réussi à faire redémarrer le Parti socialiste en remettant les idées au cœur du projet socialiste.

Pour toutes ces raisons, elle est la mieux à même de faire gagner la gauche.

www.martineaubry.fr/
www.martineaubry31.fr/
www.facebook.com/martineaubry31

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :